Comment profiter du confinement pour moins dépendre du système et devenir plus autosuffisant ? Cette crise du covid-19 peut aussi avoir des cotés positifs. Que tu sois en ville ou à la campagne, voici 5 astuces pour développer ton autonomie malgré le confinement.

1 Faire un point sur sa consommation

Avec le confinement sont arrivées les autorisations de sorties pour assurer tes besoins de premières nécessités. Mais qu’est-ce qu’un besoin de première nécessité pour toi ? Je te propose de faire une liste des différents produits que tu consommes tous les jours et de te poser pour chacun les questions suivantes :

Est-ce un achat indispensable, confortable ou compulsif ?

Quelle est la fréquence de cet achat ?

Où est-il fabriqué ? Dans ta ville, ta région, en France ou pas.

Où est-il vendu ? Autre que l’endroit où tu l’achètes en général.

Par quoi le remplacer si tu ne le trouves plus ?

2 Rapprocher et diversifier sa chaîne d’approvisionnement

Non, je ne te parle pas des livreurs deliveroo qui te livrent ton dîner chez toi !

Il existe tout un tas d’options pour t’approvisionner en nourriture locale par exemple. Tu peux faire le marché, commander des paniers de légumes AMAP, ou même profiter de ventes directes de la ferme. Tu peux aussi sélectionner des points de vente que tu auras identifié près de chez toi et vendant des produits locaux.

En permaculture, il y a deux principes que je trouve très utiles pour devenir plus autonome et résiliant :

Le premier est le principe de redondance. Chacun de tes besoins doit pouvoir être assuré par plusieurs éléments. De cette manière, en cas de pénurie, tu auras rapidement une alternative.

Le deuxième est le principe de versatilité. Chaque élément doit avoir plusieurs fonctions. Et cela nous conduit à la troisième astuce pour devenir plus autosuffisant pendant le confinement.

3 Imaginer d’autres utilités à chaque produits

Un bon exemple : un bloc de savon de Marseille qui peut te servir à te laver, à faire la vaisselle, la lessive, etc.

L’idée est d’utiliser dans sa consommation de tous jours des produits ayant plusieurs fonctions. De cette manière tu réduiras ta consommation de produits spécifiques souvent superflus tout en gagnant en autonomie et souvent en pouvoir d’achat !

4 Se renseigner sur les réseaux près de chez toi

Dans cette période de confinement il est tout a fait possible de se mettre en réseau via internet.

En cherchant un peu, je suis sûr que tu trouveras des groupes de personnes ou des associations près de chez toi qui cherchent à être plus autonomes collectivement. C’est le cas par exemple des groupes des incroyables comestibles, les réseaux de ville en transition, des colibris ou tout autre réseau visant plus d’autonomie locale.

Si ce n’est pas le cas près de chez toi, rien ne t’empêche de démarrer le mouvement avec des amis ou des voisins ! Le fait d’être à plusieurs mutualise les expériences et aide à garder sa motivation.

5 Apprendre à faire le maximum soi-même

La dernière astuce pour devenir plus autonome pendant le confinement est de commencer à apprendre à faire toi-même. Eh oui, même sans avoir la possibilité de sortir il est possible d’apprendre tout un tas de choses qui te serviront pour l’après.

Si tu ne connais pas encore, je t’invite à explorer la piste de la permaculture qui tout en respectant la vie et la nature, t’aidera à trouver des solutions efficaces pour devenir plus autosuffisant dans ta vie de tous les jours.

Pour bien commencer, je te conseil le bouquin de Steve Read « Le génie de la permaculture« . Ce que j’aime dans ce livre c’est qu’il détaille les différents principes et processus de conception permaculturelle qui te permettront de gagner en autonomie en ville comme à la campagne.

Tu peux aussi continuer à me suivre sur ce site ou sur ma page facebook que j’essaie d’alimenter le plus régulièrement possible pour détailler ma transition vers l’autosuffisance.

Derniers articles :

Pin It on Pinterest

Share This