Autonomie alimentaire : Manger sain, bio et pas cher

Autonomie alimentaire : L'objectif est de manger sain, bio et pas cher en étant son propre producteur grâce à la permaculture et l'élevage familial. Pas facile pour un citadin de se transformer en Charles Ingalls, mais je vais essayer.

La permaculture : Un jardin autonome et résiliant

Comment devenir autosuffisant en fruits et légumes ? Pour moi, avoir un jardin construit sur les principes de la permaculture est le meilleur moyen pour devenir autonome et assurer ma propre alimentation en fruits et en légumes.

Un des principes de base en permaculture est de toujours répondre à un besoin par plusieurs cultures différentes. Mais aussi, que chaque produit cultivé du systeme réponde à plusieurs besoins. Justement ça tombe bien, en autosuffisance j’aurai plein de besoins et j’adore optimiser les choses au maximum de leurs potentiels. L’objectif à terme sera de créer un jardin autonome, résiliant avec des produits facilement exploitables, transformables et conservables pour mon autonomie alimentaire.

La permaculture c’est aussi le non-travail du sol. Cela me permettra d’économiser le maximum d’énergie mécanique tout en favorisant les bactéries, champignons, vers de terre, insectes etc… suceptibles de faire le boulot de préparation du sol à ma place.

L’élevage familial : Des animaux pour une vie en autonomie

L’élevage familial aura plusieurs intérêts pour moi et mon autosuffisance alimentaire. N’étant pas végan, ces animaux d’élevage auront pour objectif d’assurer en partie mes besoins en viandes ou protéines en général. Les animaux ont également d’autres qualités énergétiques comme je l’explique déjà dans la rubrique autosuffisance et énergie animale.

Mais on ne va pas se mentir, tout ne sera pas tout rose comme dans « Martine à la ferme ».
L’élevage familial est une charge supplémentaire dans un quotidien mais je pense que ça vaut le coup pour être autosuffisant. Les animaux seront, sans efforts particuliers, de vigoureux travailleurs. Bien utilisés, une chèvre sera la meilleure des débroussailleuses, un cochon sera un laboureur acharné sans parler des canards qui débarasseront le jardin des limaces. Surveiller tout ce petit monde sera aussi je pense très divertissant.

Bref, le sujet est très vaste et je n’ai fait que le survoler pour l’instant aux détours de mes lectures. J’essaierai dans mes articles de vous présenter plus en détails différentes espèces avec leurs qualités, les conditions requises pour un élevage sain et productif ainsi que les différents conseils et astuces que j’aurai appris.

Envie d'aller plus loin ?

Rejoins les autres abonnés et découvre dans la bonne humeur toutes mes astuces pour un mode de vie plus autonome ! 

Bravo, tu es bien inscrit !

Pin It on Pinterest

Share This